ristourne carburant
Crédit photo : © Canva
in

Pouvoir d’achat : l’État prolonge l’aide pour le carburant, une bonne nouvelle pour les départs en congés

Bruno Le Maire annonce son soutien aux automobilistes.

Comme l’a annoncé le ministre de l’économie Bruno Le Maire, l’État français s’apprête à prolonger son soutien aux automobilistes, victimes de la hausse des prix du carburant : ce samedi 23 juillet à l’Assemblée, les députés de la majorité et le groupe LR ont examiné le projet de loi de finances rectificative (PLFR) et trouvé un compromis sur ce sujet brûlant. Le point sur ce qui vous attend.

Quelle forme prend la nouvelle aide pour le carburant ?

Comme le « chèque carburant », distribué depuis le 1er avril 2022, cette nouvelle aide consiste en une remise au litre financée par l’État. Cette remise passera toutefois de 18 centimes, son montant actuel, à 30 centimes à partir du mois de septembre. Par la suite, elle redescendra pour atteindre 10 centimes en novembre et en décembre 2022.

Qui bénéficie de la nouvelle remise sur le carburant ?

Autre différence de taille avec le chèque carburant : la nouvelle remise au litre de carburant est applicable à tous les automobilistes, sans aucune condition et quel que soit le type de véhicule utilisé. À noter : la mesure bénéficie ainsi non seulement aux contribuables français, mais également aux touristes venu visiter le pays. Toujours d’après La Croix, citant les conclusions du Conseil d’analyse économique (CAE), elle est également très favorable aux citoyens français les plus riches, car ce sont eux qui consomment le plus de carburant. Après avoir envisagé d’en finir avec les aides généralisées au profit de mesures ciblées uniquement sur les classes populaires et sur les « gros rouleurs », le gouvernement a donc totalement changé de position.

Comment lutter contre la hausse des prix du carburant à long terme ?

La nouvelle aide pour le carburant est d’ores et déjà limitée dans le temps. Selon l’économiste Philippe Waechter, elle représente de ce fait un « contre-signal » pour les ménages. On sait en effet que les prix du carburant sont appelés à rester élevés de façon durable. De plus, les carburants d’origine fossile sont disponibles en quantité de plus en plus limitée. Il faudra donc bien trouver des solutions, non pas pour permettre à chacun de les utiliser, mais bien pour en réduire la consommation. L’économiste plaide ainsi plutôt pour une transition énergétique, mais qui tienne également compte des enjeux sociaux en préservant les citoyens les plus modestes.

Thrin Nguyen

Écrit par Thrin Nguyen

Responsable de la rédaction de Eldoradio.fr, je suis une reine du shopping. Véritable tête chercheuse de promos et dénicheuse de bons plans, je vous propose les meilleures promos du jour.